Travaux prévus ou réalisés

Avril 2020

Dès le début du mois de Mars, les promeneurs empruntant le chemin reliant Montvernier au Noirey ont pu voir au niveau du captage un écoulement d'eau ayant fait son chemin pour rejoindre la combe.

Afin de supprimer cet écoulement, une première action a été faite (Avec l'aide de M. Bernard Crosaz-Carrillon) avec la déviation de l'eau sortant dans le pré juste au dessus.

Des travaux complémentaires pour la remise en état du chemin sont prévus début juin.

Mai 2020

Depuis le 7 mai a eu lieu l'adressage (mise en place des numéros pour chaque bâtiment). Les objectifs de cette action sont les suivant: Un repérage plus précis pour des raisons de sécurité (intervention des pompiers), le pointage GPS pour les livraisons et autres besoins de géolocalisation, le raccordement des bâtiments à la fibre optique dans un futur proche.

A noter que l'attribution de ces numéros ne se fait pas au nombre de bâtiments dans une rue, mais à la position de ces bâtiments en fonction des mètres linéaires dans cette rue.

Des lieux ayant un point d'intérêt particulier auront aussi un numéro (Chapelle de la Balme, réservoir d'eau, ...) afin, là aussi, de permettre une intervention plus rapide en ces lieux si besoin.

Juin 2020

Le chemin passant derrière le noirey est de nouveau praticable. Les travaux ont eu lieu le Vendredi 5 juin. 

L'aire de retournement au niveau du cimetière est terminée.

Septembre/Octobre 2020

Un barrage de correction torrentielle sur le ruisseau de la Ravoire (se situant au dessous de la décharge Déchets Verts) s'est fortement dégradé et le RTM (Restauration des Terrains en Montagne) prévoit sa réparation cet été, durant deux mois: Aout et Septembre.

Pour ce faire, des héliportages fréquents vont être nécessaires avec des survols non loin du chef lieu. L'hélicoptère aura sa zone de décollage dans le pré à coté de la décharge.

Octobre 2020

Afin de sécuriser la route d'accès au col du Chaussy, le Conseil Général prévoit courant de l'été la création d'un merlon de protection au niveau de l'arrivée de la combe de La chal. Le merlon, d'une hauteur prévue de 5mètres, sera soit au contact de la route existante, soit recouvrant la moitié de la route actuelle ce qui demandera alors de la déplacer (étude en cours).